Bibliothèque

Bibliothèque Municipale

Jours d’ouverture : mercredi et vendredi 
Horaires d’ouverture :
  • 14 h 30 – 16 h 00 (mercredi)
  • 16 h 00 – 18 h 00 (vendredi )

mail : bibliocolombiers@live.fr   pour réserver vos livres (réservation pendant 7 jours maximum)ou en demander la disponibilité

 

Projet bibliothèque CAPC

           

soyez nombreux à vous inscrire avec vos enfants auprès de Christèle:
INTERVENTIONS MUSICALES ET CHOREGRAPHIQUES

RESEAU DES BIBLIOTHEQUES

QUOI ?

-Sensibilisation à l’éveil artistique auprès du public fréquentant les
bibliothèques (familles d’enfants non scolarisés 0-5 ans).

-Mettre en commun les savoir-faire et les savoir-être des agents du crd et
des bibliothèques.

-Mettre en musique 3 albums jeunesse (livre) qui sont les fils conducteurs
pour la réalisation du contenu des séances.

-Réalisation d’un film documentaire sur la construction et la réalisation du
projet, sur les échanges humains et artistiques. Ce récit d’expérience serait
présenté au Festival de la petite enfance de mai 2016, lors d’une soirée qui
aurait pour thème : La pratique artistique auprès des plus jeunes.

QUI ?

-Public inscrit, en amont pour ces séances (organisation et inscription à la
charge des bibliothèques, nombre d’inscrits à déterminer ensemble).

-Les agents des 10 bibliothèques du réseau : -Archigny

-Availles en Châtellerault

-Bonneuil Matours

-Cenon sur Vienne

-Châtellerault centre

-Châtellerault Lac

-Châtellerault Rouault

-Naintré

– Thuré

-Vouneuil sur Vienne

– St Sauveur

– Monthoiron

– Colombiers

– Senillé
-3 agents du crd : Géraldine Jault (danseuse)

Nelly Moussert (musicienne intervenante)

Cécile Hubineau (musicienne intervenante)

-José Bourdon du 4 (technicien audiovisuel)

-Cécile Allaert des 3T (Coordinatrice du Festival de la petite Enfance)

QUAND ? OU ?

-Tous les mercredis pendant 1h au sein même des bibliothèques du 7
octobre au 8 juin .

Chaque lieu bénéficie de 3 interventions dans l’année.

-3 séances de travail sont prévues avec tous les agents participants au
projet afin de préparer les différentes interventions. (dates et lieu à définir)

-Projection du film documentaire et soirée au mois de mai ( date à
déterminer avec les 3T)

CONTENU ? OBJECTIFS ?

-3 albums jeunesse (livre) choisis en amont par les professionnels du livre,
sont mis en musique et en mouvement.

-Découverte pour le public, du monde sonore et chorégraphique par la
manipulation d’instruments adaptés et d’objets détournés, par la voix, par
l’écoute, par le mouvement et par la création. Les intervenants se
déplacent sur le lieu avec le matériel. Les bibliothèques prennent charge
l’installation d’un lieu adapté au sein de leur structure.

UN FILM,

POURQUOI ?

Il s’agit donc de mettre en commun plusieurs pratiques, c’est un projet
transversal, qui aura sa magie, ses réussites, ses échecs, sa spontanéité. Le
fait de filmer cette expérience dès le départ, permet de prendre du recul et
de réfléchir à sa propre pratique et de le faire partager aux gens qui
s’intéressent à ces problématiques. Il est question d’avoir une réflexion un
peu plus poussée sur des interventions artistiques auprès d’un public non
inscrit dans un lieu culturel. Ces expériences se vivent d’habitude en huis
clos, la proposition, est de faire découvrir au public professionnel ou non,
qui verra le film, tout le processus de construction, de mise en place et
l’intervention en elle-même telle que nous allons le vivre.

Quelle pratique auprès des plus jeunes ? Comment ? Quel intérêt ? Quelle
évolution possible ? C’est en partageant que la réflexion s’enrichit …

De plus, les 3T, par l’intermédiaire de Cécile Allaert (coordinatrice du
Festival de la Petite enfance), nous permettent, lors d’une soirée d’inscrire
dans leur programmation un événement pour projeter le récit de cette
expérience ainsi que qu’une rencontre avec des professionnels autour des
thèmes évoqués.

Tout est encore à construire mais ils sont intéressés.

Le 4 et ses studios video, nous mettent à disposition José Bourdon pour
filmer, monter et répondre aux questionnements et aux inquiétudes que
nous avons les uns et les autres sur des sujets tels que le droit à l’image par
exemple.

Tout est à construire mais ils sont intéressés.

Ce projet dans sa globalité, est un bel exemple de transversalité à tous les
niveaux. Il s’inscrit parfaitement dans le futur projet d’établissement du
crd.

Il valorise le travail du crd sur le terrain et d’accroître sa présence dans
certaines communes de l’agglomération.

Il permet au public de vivre de belles expériences, pour les professionnels,
de se rencontrer lors des séances mais aussi lors du festival dans un cadre
idéal

.

Événements à venir

Météo