Voeux du maire 2017

colombiers logo

Discours voeux du maire, Colombiers, 6 janvier 2017

Remerciements de la présence des personnalités : Anne-Forence Bourat et Henri Colin, Conseilleurs départementaux Excusés : M. Le sous Préfet Mme la Députée M. le Maire de Châtellerault et Président de la CAPC Mmes et Mrs les Maires des communes environnantes et de la CAPC

Je vous remercie de votre présence et je vais commencer, comme il se doit, par vous présenter mes meilleurs vœux à toutes et tous, à vos proches, vœux de santé de bonheur et de réussites partagées pour cette année 2017. Aussi je suis heureux de souhaiter la bienvenue aux 31 nouveaux habitants dont 14 nouveaux foyers et 5 nouveaux habitants venus dans leur famille. Selon les derniers chiffres de l’INSEE, notre population est stable avec 1547 habitants dont 1514 résidant sur la commune. J’ai une pensée pour ceux qui nous ont quittés en 2016, nous avons enregistré 9 décès. Nous avons accueilli 8 nouveau-nés (3 filles et 5 garçons). Nous avons voulu associer les entrepreneurs de notre commune à cette soirée des vœux. Je leur présente tous mes vœux de réussite dans leurs activités professionnelles. Et j’encourage les habitants à solliciter leurs services. Mes vœux vont aussi aux représentants et représentantes des associations et des fêtes polulaires, qui contribuent à l’animation et au rayonnement de notre commune. Je vous invite à conserver le petit agenda qui vous a été distribué par la municipalité où sont répertoriées les différentes associations avec les contacts des responsables ainsi que les dates des nombreuses manifestations qui s’égrènent tout au long de l’année. Je renouvelle également mes bons vœux pour 2017 à l’équipe enseignante. Cette cérémonie est aussi pour moi l’occasion de renouveler mes vœux aux élus et aux employés municipaux, en les remerciant pour leur implication et leur dévouement au service de notre commune et de ses habitants. Enfin, nous avons cette année des élections importantes. En période de vœux, je souhaite à chacune et à chacun une excellente campagne, dans un climat serein et ouvert à la fois, un débat utile et démocratique. Bon courage et bonne chance à vous.

 L’année 2016 a encore été marquée par de terribles attentats en France et dans le monde. La menace terroriste est installée durablement au regard des récentes arrestations. Il convient de rester mobilisés, du sommet de l’Etat à l’ensemble des citoyens en passant par les acteurs territoriaux. En application du nouveau plan VIGIPIRATE, l’ensemble du territoire national est élevé au niveau « sécurité renforcée-risque attentat » jusqu’au 20 mars 2017. Nous appelons donc à la vigilance de tous et à l’implication de chacun dans l’acquisition de bonnes pratiques et réactions. En ce début d’année 2017, nous sommes en période de mi-mandat et il est convenu de faire le point de nos actions et de revenir sur nos engagements pour lesquels vous nous avez apporté votre confiance. Mais avant cela, j’évoquerai la Nouvelle Organisation Territoriale (Loi NOTRe) qui est maintenant sur les rails et qui va bien nous occuper durant ces 3 prochaines années. 2016 a vu la mise en place des Grandes Régions, et pour ce qui nous concerne la Région Nouvelle Aquitaine. Elles voient leur rôle renforcé en matière d’aménagement du territoire, de développement économique, de formation professionnelle et de mobilité. Si nous en avons vu les premiers effets peu glorieux, nous sommes pour le moment dans l’attente des orientations. Au 1er janvier 2017, le périmètre de l’Agglomération Châtelleraudaise s’est élargi aux communautés de communes des Portes du Poitou, du Lencloitrais, et des vals de Gartempe et Creuse. Ce nouveau périmètre est constitué de 47 communes représentant environ 84000 habitants. Ce nouveau territoire assure une fonction de « porte d’entrée de la grande région » sur l’axe Paris Bordeaux et il était nécessaire de renforcer sa visibilité. Cette extension permet surtout de constituer un bassin de vie cohérent, en adéquation avec les activités économiques, sociales, culturelles, sportives et sanitaires de la population. Mais cette extension aura aussi des conséquences : 1) Conséquence sur la gouvernance avec un conseil communautaire élargi à 81 conseillers communautaires mais avec moins de représentants des communes. 2) Conséquence sur les compétences, qui ne changent pas pour Colombiers pour le moment, mais certaines vont être discutées en fonction de la loi, des études et des diagnostics. 3) Conséquence sur l’organisation des services et l’harmonisation de la fiscalité locale. Tout cela avec pour le moment une inconnue : les finances. C’est donc un véritable défi et enjeu que de réussir cette intégration pour les élus de proximité que nous sommes.

L’autre défi est que les communes vivent aujourd’hui dans un contexte de contraintes financières sans précédent. Je ne reviendrai pas sur le projet de commune nouvelle qui nous a animé une partie de l’année 2016 et dont vous connaissez l’issue. Les élus ont pris leur décision et leur responsabilité et je compte maintenant sur l’implication de tous au service de la commune et de ses habitants pour cette deuxième partie de mandat. Sur le plan budgétaire, des choix seront à faire. Il faudra trouver un équilibre en assurant nos charges qui continuent d’augmenter (accueil périscolaire, mises aux normes, l’instruction des permis de construire, et dernièrement le contrôle des équipements d’incendie,…) et nos recettes qui continuent de diminuer. C’est l’investissement que nous devrons malheureusement réduire avec, pour conséquence, une menace pour l’activité économique et l’emploi local. Cela peut constituer un frein au développement de la commune au maintien en état de ses infrastructures et de ses services.

Mais restons positifs et parlons maintenant des travaux et projets en cours.

 Rénovation thermique de l’école élémentaire C’est le projet majeur de notre mandature. Les travaux ont démarré en aout dernier et devront se terminer en juin 2017, en privilégiant les périodes de vacances afin de perturber le moins possible l’activité scolaire. La prochaine phase importante est prévue lors des vacances de février avec la pose des menuiseries permettant ensuite la pose de l’isolation extérieure. La chaudière à granulés sera installée en avril/mai 2017. Nous sommes dans l’enveloppe estimative des travaux (340 950 €) et pour le moment à 75% d’aide financière (ADEME, l’Etat, Fond Lisea Carbone, Conseil Départemental, et réserve parlementaire). Nous avons également réussi à obtenir un Prêt à Taux Zéro de 170 000 € de la caisse des dépôts et consignations. Ce chantier fera l’objet d’une visite, le 8 mars prochain, du Cluster Eco-Habitat (réseau des acteurs de l’éco-construction) appuyé par les Conseillers en Energie Partagée de la CAPC qui nous accompagnent sur ce projet depuis le début. Cette visite sera ouverte à tous les acteurs du Bâtiment pour s’inspirer de ce chantier de rénovation exemplaire. Concernant l’accessibilité : Tous les établissements recevant du public, doivent désormais faire l’objet d’une démarche de programmation pluriannuelle de travaux à réaliser afin de les rendre accessibles. C’est ce que l’on appelle l’Ad’AP (Agenda d’Accessibilité Programmée). Suite aux diagnostics réalisés sur les bâtiments concernés (Le pôle Mairie-Salles des fêtes, l’école primaire, les vestiaires du stade municipal), le coût total des travaux est estimé à 72 450 € HT. En raison du coût et de la situation financière de la commune, il a été accepté un étalement sur six ans de la programmation de mise en accessibilité. Les travaux actuels sur l’école ont pris en compte les points d’accessibilité soulevés. Assainissement collectif et eau potable : Les travaux de réseau des 2 premières tranches (Route du Vivier - route de Châtellerault - haut bourg - la Valette) (Route des Grenouillés – route des Lavoirs) sont maintenant terminés. La station d’épuration est également mise en service. Les raccordements des riverains sont désormais possible depuis septembre. Lors de la réunion publique du 24 novembre dernier, sous la maitrise d’ouvrage de la CAPC, l’entreprise Colas et le syndicat Siveer-Eaux de Vienne ont présenté aux futurs raccordés le déroulement des 2 dernières tranches de travaux de réseaux assainissement et eau potable qui auront lieu en 2017. Le phasage sera découpé en 5 tronçons (RD21 carrefour grenouillés-carrefour de la fuie, RD21 carrefour de la fuie-carrefour route de Beaumont, la Fuie, la Grande Vallée, Route de Beaumont). Si les conditions météorologiques sont favorables, cela représentera environ 5 mois de travaux avec un démarrage prévu en avril-mai et une mise en service en fin d’année. En empruntant la RD21, cela nécessite de mettre en place les déviations d’usage pour cet axe routier au trafic journalier non négligeable aux heures d’embauche et de débauche, mais tout sera fait pour minimiser l’impact. Concernant le raccordement de nos bâtiments communaux : C’est une obligation, comme pour tout un chacun. Nous allons réaliser les travaux cette année. Voirie et réseaux Nous avons réduit fortement l’investissement sur la voirie, pour les raisons de contrainte budgétaire évoquée. Nous avons à disposition un bureau d’études mutualisé au sein de la CAPC qui nous permet de bénéficier d’une expertise et d’une assistance aux travaux. Nous avons signé en 2016 une nouvelle convention pour regrouper les commandes de travaux avec 9 autres communes de l’ex-CAPC. -Page 4 Nous regardons pour flécher sur la voirie-réseaux le Fond de Solidarité Territoriale de la LGV, dont une enveloppe de 171 000 € nous est destinée. C’est avec ce fond que seront subventionnés les travaux d’enfouissement du réseau d’éclairage public dans le secteur de la Valette. La SOREGIES va en effet procéder prochainement à l'enfouissement de leur réseau d'électricité dans ce secteur. Ce projet nécessitera, à la charge de la commune, la pose de 11 candélabres pour un coût total estimé à : 11 550,31 € HT Concernant l’aménagement de l’entrée du bourg coté route de Châtellerault : Ce projet vise à améliorer la sécurité et l’accessibilité pour tout usager de l’entrée du bourg à proximité du groupe scolaire. Les premiers travaux avaient débutés en 2012 mais compte tenu des travaux d’enfouissement de réseaux sur ce secteur, la finalisation de ce projet n’a pas pu être faite. Les financements avaient été adoptés dans le cadre du Contrat de Développement avec le Conseil Général et la CAPC portant sur la sécurisation des bourgs. Nous sommes en cours de réévaluation de ce dossier avec l’Agence Technique Départementale aussi bien d’un point de vue technique que financier. Concernant l’équipements des Services Techniques Aussi il va falloir regarder sérieusement au renouvellement de notre matériel des services techniques d’autant que la loi nous interdit dorénavant l’utilisation de produits phytosanitaires dans les jardins publics et sur la voirie incluant les talus, les accotements, les fossés et les trottoirs. Ceci doit nous inciter à de nouvelles pratiques et à utiliser de nouveaux matériels.

La bonne nouvelle est l’arrivée de la fibre optique en 2017 sur notre commune : Ceci est le résultat d'une négociation fructueuse entre la Communauté d'Agglomération, qui a la compétence très haut débit, et Orange qui a permis de programmer un déploiement qui, à la fois, répond aux nécessités commerciales de l'opérateur et aux besoins des habitants du territoire, en particulier, ceux qui ne bénéficient pas d'un débit suffisant actuellement. Ainsi la commune de Colombiers fait partie des premières communes périphériques de l’Agglomération de Châtellerault où le déploiement de la fibre optique est mis en place. Sur l’ensemble de l’ancienne Agglomération du Pays Châtelleraudais, les travaux entièrement financés par Orange se poursuivront jusqu’en 2022. Dans un premier temps, 2 armoires (sur un total de 3) seront installées sur la partie Est de la commune. Ces travaux vont commencer au cours du printemps. Ensuite, les travaux se poursuivront pour permettre le raccordement de bout en bout par la fibre optique des armoires jusqu’au logement de chaque habitant (en utilisant un cheminement soit par voie souterraine ou soit aérienne). Orange a déposé également un dossier pour l’amélioration du réseau Mobile avec l’installation de nouvelles antennes à proximité de la ligne LGV au lieu-dit La Baudrigère. Ce projet permettra une meilleure couverture Mobile Orange sur la partie Ouest de la commune satisfaisant la capacité du réseau, la qualité de service et le débit (3G et 4G). La mise en service est prévue en février 2017. Cadre de vie La commission Cadre de vie se penche sur différents sujets qui peuvent améliorer l’attractivité et l’embellissement de notre commune. Nous avons inauguré en septembre dernier notre belvédère de la Fuie dont la finalisation a été longue, pour notre commune au budget difficile. C’est ainsi que, grâce aux travaux de réseaux assainissement en cours, les excédants de fouilles ont permis l’apport de matériaux en complément sans surcoût. Egalement grâce au travail de nos employés, de quelques élus et de quelques habitants, nous avons pu diviser par deux le coût estimatif de cette réalisation. (Le coût global pour la commune est de 12268,95 € subventionné à 70% par la Région (FRIL), l’Etat (DETR) et l’Europe (FEADER) la CAPC ayant financé la table d’orientation pour un coût de 8925,60€). La commission Cimetière s’est également attachée à proposer la création d’un jardin du souvenir au cimetière communal. Face au développement de la crémation, et compte-tenu de la réglementation funéraire, il est nécessaire de pouvoir répondre aux demandes des familles concernant les lieux de mémoire. Sera également mise en place une zone de cavurnes et une signalétique des allées. (Le coût total est estimé à 6 000 € HT éligible au Fonds de Solidarité Territoriale (FST) à hauteur de 80 % )

Je peux citer aussi quelques idées de projets en cours et à venir : remise en état de la fontaine place Manderen, amélioration de l’accès au jardin public et du globe à verre, embellissement du rond-point, aménagement des abords de l’église, réfection des toilettes publiques, aménagement de l’accueil de la mairie, rénovation de la salle des fêtes, etc… Vous voyez que les idées de projets ne manquent pas mais tout ceci ne peut se faire avec le seul budget communal. Le cadre de vie peut aussi être l’œuvre de tous les concitoyens pour peu que chacun y mette un peu de volonté et de solidarité ; la mise en place de journées citoyennes peut nous y aider.

Quelques mots sur nos 2 structures communales que sont le CCAS et la Caisse des écoles. Caisse des écoles : La caisse des écoles a en charge la restauration scolaire, les fournitures et les ouvrages scolaires, le transport pour certaines activités pédagogiques, le matériel à usage pédagogique. Les ressources principales sont la facturation des repas aux familles et la subvention de la commune. Un projet de dissolution de la caisse des écoles a été présenté au conseil municipal. En effet depuis plusieurs années, la Caisse des écoles rencontre des difficultés de trésorerie que la commune doit pallier, en plus de la subvention annuelle d’équilibre. Il a donc été décidé la mise en sommeil de la caisse des écoles pendant une période déterminée. La gestion est maintenant reprise par le budget communal. La commission municipale des affaires scolaires sera élargie aux membres extérieurs de l’ancienne caisse des écoles afin de recueillir leurs avis sur les projets et les services péri et extrascolaires. Sur le sujet scolaire, nous essayons de maintenir l’enveloppe d’investissement pour l’accès des élèves aux ressources numériques. Cette année, nous avons pu bénéficier pour l’école de Colombiers d’une subvention de l’Académie de Poitiers de 3500€ représentant 50% du coût d’équipement de 16 tablettes mobiles et 1 ordinateur portable. La livraison doit se faire ce mois-ci. CCAS : Un Contrat Enfance Jeunesse a été renouvelé avec la Caisse d’Allocation Familiales de la Vienne pour la période 2016-2019. Ce contrat finance nos actions permettant de développer ou poursuivre les structures d’accueil pour la petite enfance, et les accueils périscolaires et de loisirs pour l’enfance et la jeunesse. Il permet d’offrir au plus grand nombre d’enfants une bonne qualité d’accueil et d’en faciliter l’accès aux familles les moins favorisées. Parmi ces actions sociales on peut citer :  Relais Assistantes Maternelles intercommunal Kirikou dont le gestionnaire est la mairie de Thuré. Ce service public, également à destination des familles, permet à nos assistantes maternelles de la commune de s’informer, de participer aux réunions thématiques et aux ateliers d’éveil avec les enfants. Il a été relevé par Leslie, notre animatrice que je salue, une bonne dynamique de notre RAM de Colombiers avec la participation aux ateliers de 6 assistantes maternelles sur les 7 recensées.  Notre accueil de loisirs, La Belle Vie, qui a accueilli cet été une moyenne de 26 enfants de 5-11 ans pour une capacité de 40. Nous considérons que c’est un vrai service rendu aux familles au meilleur coût, mais il ne faudrait pas que ce faible effectif mette en cause son maintien. J’encourage donc les familles à inscrire leurs enfants. Nous avons accueilli pour la première fois un enfant porteur de handicap. Je me fais le porte parole des parents pour féliciter l’équipe d’animation et les bénévoles pour leur qualité d’accueil. J’encourage notre personnel à suivre les formations d’animation comme le BAFA, pour améliorer notre qualité de service.  Le Point Jeunes a accueilli environ 25 adolescents de 12 à 15 ans cet été. Le CCAS, c’est aussi :  Le repas et le colis de Noël réservés aux personnes âgées de 70 ans et plus, dans l’année. Avec les difficultés économiques actuelles, une réflexion est en cours pour savoir si l’on maintient les 2 actions ou sous une autre forme.  Des aides d’urgence, et une assistance administrative aux plus démunis, en relation avec l’assistante sociale ou les associations à but social et humanitaire (Secours Populaire, Banque Alimentaire, La Barque, ADMR Naintré- Colombiers, etc.)

*Je voudrai terminer mon discours en souhaitant Mes vœux d’encouragements à Frédéric Préteseille, un colombinois à Monaco ! Vous ne connaissez peut-être pas cet habitant de Colombiers, installé depuis 6 mois sur notre commune à la Guédonnière. Frédéric Préteseille, Il va participer à la prochaine épreuve mythique et déjà centenaire « rallye Monte-Carlo », 1ère manche du championnat du monde des rallyes WRC du 18 au 22 janvier. Frédéric, 53 ans, ingénieur chez Magnetti Marelli, est passionné de rallye automobile depuis 1986. En tant que copilote, passant du niveau régional puis national avec une dizaine de courses par an, il a déjà participé à cette épreuve en 1994. Il est secrétaire de « l’Ecurie Châtellerault-Poitou » elle-même adhérente à « l’Association Sportive Automobile du Poitou » dont il est le vice- président. . Une association a spécialement été créée pour ce projet : Rallye & Monaco dont la femme de Frédéric, Catherine est la présidente car c’est aussi une histoire de famille ! 22 personnes vont assurer l’assistance et la logistique : Souhaitons leurs tous nos vœux de réussite. Je formule des vœux de solidarité et de confiance en l’avenir,

Je renouvelle à toutes et à tous mes vœux de bonne année 2017, Je vous remercie de votre attention et vous invite à partager la galette

   

Événements à venir

  1. Banquet des ouvriers, artisans & commerçants de Colombiers

    décembre 2
  2. Marché de noel

    décembre 8 @ 16:00 - 21:00
  3. Balade des Pères Noël mobers

    décembre 9
  4. Voeux du Maire

    12 janvier 2018 @ 18:00 - 20:00
  5. Galette de l’ASACC

    13 janvier 2018 @ 21:00 - 23:00
  6. Banquet des Vignerons

    20 janvier 2018

Météo