Voeux du maire 2019

Discours voeux du maire- Colombiers- 11 janvier 2019

Cérémonie des vœux vendredi 11 janvier 2019

 

DISCOURS DE MONSIEUR LE MAIRE

Remerciements de la présence du public et des personnalités :

Monsieur le Conseiller départemental, Henri Colin

Monsieur le Maire de Scorbé-Clairvaux, Lucien Jugé

Excusés :

Monsieur le Sous Préfet,

Monsieur le Député, Nicolas Turquois représenté par son assistant Xavier Brouard,

Madame la Conseillère départementale, Anne Florence Bourat

Nicolas Bracq, Chef d’escadron de la Compagnie de gendarmerie de Châtellerault

Madame la trésorière comptable, Catherine Daviet

Mmes et Mrs les Elus des communes environnantes

Je vais commencer, comme il se doit, par vous présenter mes meilleurs vœux à toutes et tous, à vos proches, vœux de santé de bonheur et de réussites partagées pour cette année 2019.

Selon les derniers chiffres de l’INSEE, notre population est stable avec 1549 habitants dont 1516 résidant sur la commune.

 Le prochain recensement aura d’ailleurs lieu du 17 janvier au 18 février prochain. Le recensement de la population dans la commune s’effectue tous les 5 ans ; le dernier date de 2014. Trois agents recenseurs passeront vous rencontrer à votre domicile, je vous demanderai de leur réserver le meilleur accueil. Cette année vous aurez la possibilité de répondre directement par internet. 

 J’ai une pensée pour ceux qui nous ont quittés en 2018, nous avons enregistré 9 décès.

Nous avons accueilli 15 nouveau-nés dont 2 à Noël (12 garçons -3 filles).

Aussi je suis heureux de souhaiter la bienvenue aux 17 nouveaux habitants soit 9 nouvelles familles qui sont venues s’installer sur notre commune en 2018.

2019 est la dernière année pleine de notre mandant. C’est donc pour moi l’occasion de remercier toutes et tous les élu-e-s et les employés municipaux pour leur implication et leur dévouement au service de notre commune et de ses habitants.

Je n’oublie pas d’associer Samuel Druet et Leslie Parvy, animateur sportif et animatrice du RAM intercommunal, pour leur concours et leur rôle au sein notre structure.

Je voudrais renouveler mes vœux pour 2019 à l’équipe enseignante et sa Directrice, Emilie GUENAND. Avec 114 élèves en 5 classes, il nous faut garder à l’esprit d’attirer et de retenir les jeunes couples sur notre commune. Je rappelle que les élèves ont pu choisir le nom de l’école lors d’un vote le 4 avril dernier : Ecole du val d’Envigne, et qu’ils ont participé à la création des plaques nominatives qui ornent désormais les murs de l’école ; qu’ils en soient remerciés.

Mes vœux vont aussi aux représentants et représentantes des associations qui contribuent à l’animation et au rayonnement de notre commune.

Je n’oublie pas les présidents anciens, actuels et futurs de nos banquets populaires que sont : le banquet des ouvriers commerçants et artisans, le banquet des vignerons (qui aura lieu la semaine prochaine), le banquet des jeunes. Il faut donner un coup de chapeau particulier à ces présidents qui perpétuent ces fêtes populaires depuis de nombreuses décennies.

Je vous invite, à consulter notre site internet – et la nouveauté 2018, le compte Twister – de la commune, où sont annoncées les manifestations ainsi que les informations pratiques. Je vous invite également à conserver le petit agenda qui vous a été distribué par la municipalité où sont répertoriées les différentes associations avec les contacts des responsables ainsi que les dates des nombreuses manifestations qui s’égrènent tout au long de l’année. Vous en avez l’exemple sur le diaporama qui vous est présenté ici-même.

Par ailleurs, j’incite vivement les habitants à fréquenter la bibliothèque que nous essayons de rendre toujours plus attractive avec l’aide de Christèle GUIGNON. Il est important de conserver un point de lecture publique de proximité. En plus de la navette du bibliobus de la Vienne, nous sommes aussi en convention avec le réseau des bibliothèques de Grand Châtellerault qui nous permet d’avoir accès à l’ensemble de ses collections. Profitez-en, c’est libre et gratuit.

Le week-end de Pentecôte, nous accueillerons les Colombiers de France. Ces rencontres sont désormais devenues un rituel pour les 5 localités de Colombiers. Sous la houlette des marcheurs et cyclistes de l’ASAC de Colombiers, nous essaierons de les recevoir dignement dans l’amitié et la gaîté.

            Nous prévoyons aussi cette année d’effectuer un voyage chez nos amis mosellans de Manderen. Nous avons un devoir de mémoire envers ce village que nous avons accueilli lors de la débâcle de 1939, et dont nous fêterons cette année le 80ème anniversaire.  Le président du conseil départemental a d’ailleurs prévu d’organiser une commémoration le weekend end du 5 au 8 septembre 2019 avec la venue d’une délégation de Moselle où divers événements seront programmés ce week-end là.

            Pour cette période de vœux, on ne doit pas occulter  l’actualité, avec le mouvement de colère des français qui interpelle nos institutions depuis bientôt 2 mois. J’ai évoqué ce sujet dans le mot du maire du bulletin municipal de janvier que vous avez du recevoir dans vos boites à lettre. La colère exprimée par les Gilets jaunes, dans son expression légitime où nous excluons et condamnons toute forme d’exactions, fait ressortir un besoin de démocratie, de justice sociale et de partage de la richesse, et une reconnaissance de la dignité de chacun. Un appel est lancé aux maires afin qu’ils contribuent à l’organisation du débat national. Je vous informe qu’il a été mis en place un cahier des citoyens et des territoires à la mairie pour recueillir les doléances à remonter au niveau national.

            J’hésite à faire un parallèle entre les difficultés des français et celles que les communes vivent aujourd’hui dans un contexte de contraintes financières sans précédent avec de moins en moins la maitrise de leurs recettes, et je pourrais citer à cet égard le remplacement de la taxe d’habitation par une soit-disante nouvelle dotation ; mais également la maitrise de nos dépenses avec les obligations de mises aux normes qui s’empilent (accessibilité, qualité de l’air dans les école, défense incendie, etc…). Je l’ai déjà évoqué, même si certains de mes collègues maires ne sont pas d’accord, il convient de s’interroger sur le devenir de nos communes. Je le dit et le répète : Il est de plus en plus évident que l’on ne peut plus résonner budgétairement à l’échelon communal et que les mutualisations devront se renforcer sinon c’est l’administré-contribuable qui paiera.

            Nous verrons si la démarche engagée par la Communauté d’Agglomération de Grand Châtellerault dans le cadre du Projet de territoire tiendra ses promesses de solidarité et d’efficience, tout en favorisant la proximité.

            Pour illustrer mon propos sur les coopérations intercommunales, je peux vous citer le projet de Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée. Les communes de Cenon-Sur-Vienne, Colombiers, Naintré, Scorbé-Clairvaux et Thuré se sont unies pour travailler ensemble afin d’aider les chômeurs de longue durée de leur territoire. Le projet est ambitieux car il s’agit de donner un contrat en CDI à toute personne privé d’emploi depuis plus de 12 mois, volontaire, avec la création d’une Entreprise à But d’Emploi. Cette Entreprise pourrait bénéficier d’un fond de l’Etat généré par le coût moyen d’un chômeur évalué à 18 000 €. L’expérimentation précédente faite sur Mauléon dans les Deux-Sèvres est plus qu’encourageante. Ce projet est détaillé dans le bulletin municipal de janvier. La réunion publique de lancement est programmée le 7 février 2019 à 20h à la salle des fêtes de Naintré avec la participation de représentants de l’association nationale Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée et où sont invitées les demandeurs d’emploi, les acteurs de l’économie et de l’emploi du territoire ; mais comme c’est une réunion publique, bien entendu, toute personne intéressée est cordialement invitée. Préalablement à 18h, il y aura la projection du documentaire de Marie-Monique Robin « Du travail pour tous » présentant l’expérimentation de Mauléon dans les Deux-Sèvres. 

            Mais revenons sur nos actions communales en cours sur cette année 2019 :

         Je reconnais que nous ne pourrons pas réaliser tous les projets que nous espérions dans ce mandat : Nous avons décidé de limiter le recours à l’emprunt pour retrouver une santé financière ; il faut donc faire des choix en fonction des priorités. Le point positif est que nous arrivons à obtenir des aides pour  financer les projets à 80%.

            Je ne vais citer que quelques projets d’investissement qui sont sur les rails, mais il en reste d’autres, tels que la voirie, l’aménagement de l’entrée du bourg, l’amélioration des bâtiments communaux, sur lesquels les commissions ad hoc vont se pencher pour évaluer ce qui sera réalisable cette année.

Enfouissement des réseaux électrique sur le secteur de la Perroterie, de la Fuie, et la Grande Vallée

Les travaux sont donc en cours et nous espérons que tous les réseaux seront enfouis en ce début d’année 2019 si les conditions météorologiques sont favorables. Les raccordements électriques aux différentes habitations s’effectueront par la suite.

Les travaux d’enfouissement du réseau électrique sont intégralement pris en charge par le FACE (Fonds d’Amortissement des Charges d’Electrification) et le syndicat Energies-Vienne. La suppression de la ligne aérienne, a des conséquences sur le réseau d’éclairage public et le réseau télécommunication qui utilisent les mêmes supports. L’éclairage public, à la charge de la commune, sera donc modifié avec la pose de 14 nouveaux candélabres dont le coût est estimé à 15 027€ HT. Il a été décidé de ne pas enfouir les lignes télécommunication dont le coût s’avère trop élevé pour les finances de la commune. France Télécom reprendra donc son réseau sur ses propres poteaux. Ce projet bénéficie d’une subvention du syndicat Energies Vienne d’un montant de 10 667€. Nous avons également sollicité le Fonds de Solidarité Territoriale (FST) de SNCF Réseaux pour un complément de subvention d’un montant permettant un reste à charge pour la commune de 20% du montant HT.

Acquisition d’un tracteur et d’une épareuse       

             Le matériel actuel étant vétuste, années d’achat : 1997 pour le tracteur et 2001 pour l’épareuse, il a été décidé pour leur remplacement de faire appel à l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics) pour un montant d’investissement de 118 417,14 € TTC. Nous bénéficions des aides financières du Département dans le cadre d’Activ’3 pour 25% du HT, d’un fond de concours de Grand Châtellerault de 20%, et d’un complément de subvention du FST de 35%.

Aménagement de la Mairie avec l’intégration de l’Agence postale

            Nous avons validé les diverses démarches avec le réseau La Poste. Ce projet de mutualisation Accueil Mairie-Agence Postale a été envisagé dans un objectif d’optimisation de services à la population et pour garantir sur le long terme la pérennité de l’Agence Postale communale. Le montant de ce projet s’élève à 11 800€ TTC et la Commission Départementale de la Présence Postale Territoriale a été sollicité pour une participation financière aux dépenses d’aménagement, toujours complétée par une demande de subvention auprès du FST. Nous espérons réaliser cet aménagement dans le courant du 2ème trimestre 2019.

 Concernant l’accessibilité :

Je rappelle que l’Agenda d’Accessibilité Programmé des bâtiments communaux validé fin 2015, établit une mise en conformité sur 6 ans soit jusqu’à fin 2021. Les travaux restants à faire s’élèvent 70 000€ TTC. Nous avons sollicité les aides financières auprès des financeurs que sont l’Etat, le fonds de concours de l’Agglo, et le FST. Nous avons programmé cette année la réalisation des toilettes à l’école pour personnes à mobilité réduite.

 Travaux sur l’ouvrage hydraulique à la Petite Lande :         

            Plusieurs phénomènes de débordement du cours d’eau sur le secteur de la Petite Lande a lieu depuis 2016, entrainant une menace latente d’innondation de l’habitation riveraine.        L’influence des travaux de la LGV étant évoqué,  le débit hydraulique de la buse du cours d’eau existant sous la VC5 étant insuffisant,  le remplacement de cet ouvrage avait été pris en compte en commission Aménagement Foncier Scorbé-Claivaux/Colombiers.

            Compte tenu du risque majeur et au titre de la protection des biens et des personnes, il a été convenu avec le Département, maître d’ouvrage de l’aménagement foncier, d’anticiper le redimensionnement de l’ouvrage prévue au programme des travaux connexes.

            La maîtrise d’ouvrage est donc portée par la commune de Colombiers. COSEA participe au financement des travaux.

            Le projet entre dans sa phase opérationnelle ; nous avons obtenu l’accord sur la déclaration de loi sur l’eau et l’appel d’offre pour l’entreprise intervenante est en cours. Le délai d’intervention dépendra essentiellement des conditions météorologiques et d’étiage du cours d’eau mais nous espérons pouvoir les réaliser dans ce 1er semestre, avant un nouvel événement de pluie diluvienne.

             Mais nos actions ne se résument pas spécifiquement aux projets d’investissement.

L’équipe municipale essaie de favoriser le soutien à la population et d’améliorer le cadre de vie de la commune.

            Ainsi nous avons lancé la 1ère Journée Citoyenne qui a eu lieu le 6 octobre dernier où plus de 40 personnes se sont retrouvés pour réaliser des travaux d’amélioration du cadre de vie de Colombiers. Le but de cette journée étant de mobiliser les habitants, quels que soient leur âge et leur situation, afin qu’ils deviennent acteurs de son environnement. En donnant, le temps d’une journée, un peu de votre temps et de votre compétence, vous favorisez le partage, le respect, la convivialité et tout simplement le vivre ensemble. N’hésitez pas à vous inscrire pour la 2ème journée qui aura lieu cette année le samedi 11 mai.

Concernant les nuisances LGV, je rappelle la réunion publique qui a eu lieu à Scorbé-Clairvaux le 18 octobre dernier où les représentants de LISEA ont présenté les résultats des mesures acoustiques. Le public s’est exprimé largement sur les multiples nuisances causées par le TGV. Les représentants LISEA, qui ont conscience du problème, n’ont donné aucune piste et aucune solution, s’en tenant à leurs travaux de respect des normes actuelles.

Des actions sont menées par l’association « coordination LGV 86 » qui regroupe les maires des communes de la Vienne traversées par la ligne ; et par l’association « TGV réaction citoyenne ». Ces actions prennent en compte les doléances des riverains et ont pour objectif, par exemple, d’obtenir de meilleures protections sonores, une baisse sensible de la vitesse des trains, la reconnaissance droit au départ et de la dévalorisation immobilière, une réforme de la législation avec la prise en compte des pics sonores au passage du train et la création d’une législation sur l’impact vibratoire du au passage des trains.

Ces actions sont sur le long terme et risquent donc de nous occuper encore un bon moment, alors continuons à nous battre.

Autre conséquence de la ligne LGV : l’Aménagement Foncier Agricole et Forestier de Scorbé-Clairvaux et de Colombiers. C’est un travail de longue haleine car cette opération a été entamée en 2009. L’enquête publique est en cours pour la validation du projet parcellaire et du programme de travaux connexes qui devrait débuter d’ici la fin de l’année.

            La fibre optique avec Orange qui procède à la mise en œuvre du réseau. Certaines adresses sont déjà raccordées mais nous trouvons un peu le temps long sur le déploiement de la fibre sur la commune. J’ai contacté dernièrement par téléphone M. Bruno Lévêque,  Directeur d’Orange en charge des Relations Collectivités Locales Vienne Deux-Sèvres, pour lui faire part du retard pris. Il a reconnu le fait et a promis de mettre les moyens en 2019 pour rattraper le retard.

            Le raccordement de la mairie à la fibre optique nous a permis d’ouvrir un atelier informatique. C’est Michel Guillemard qui pilote cela. Cet atelier, entièrement gratuit et ouvert aux habitants de Colombiers, permettent depuis quelques mois une sensibilisation et un éveil à l’informatique.

             Quelques mots sur notre structure communale qu’est le CCAS.

            Nous sommes dans le cadre du contrat Contrat Enfance Jeunesse intercommunal avec la Caisse d’Allocation Familiales de la Vienne pour la période 2016-2019. Ce contrat finance nos actions permettant de poursuivre et développer les structures d’accueil pour la petite enfance, et les accueils périscolaires et de loisirs pour l’enfance et la jeunesse. Il permet d’offrir au plus grand nombre d’enfants une bonne qualité d’accueil et d’en faciliter l’accès aux familles les moins favorisées avec la mise en place d’une politique tarifaire modulée en fonction du quotient familial. Parmi ces actions sociales sur notre commune on peut citer :

  • Notre accueil de loisirs, La Belle Vie, qui a accueilli cet été une moyenne de 30 enfants de 5-11 ans chaque semaine pour une capacité de 40 enfants. Nous considérons que c’est un vrai service rendu aux familles au meilleur coût. Les effectifs sont en légère augmentation par rapport à l’année précédente. J’encourage donc les familles à inscrire leurs enfants. Je me fais le porte parole des parents pour féliciter l’équipe d’animation pour leur qualité d’accueil.
  • Le Point Jeunes a été fermé lors des vacances d’été a cause des difficultés de recrutement pour le poste de directeur adjoint. Mais, après discussion avec la DDCS, nous avons trouvé une solution à ce problème pour l’été prochain. Le Point Jeunes sera également ouvert aux vacances de Février et de Pâques.

 

  • Relais Assistantes Maternelles intercommunal Kirikou dont le gestionnaire est la mairie de Thuré. Ce service public, également à destination des familles, permet à nos assistantes maternelles de la commune de s’informer, de participer aux réunions thématiques et aux ateliers d’éveil avec les enfants.

Le CCAS, c’est aussi :

  • Le repas et le colis de Noël réservés aux personnes âgées de 70 ans et plus, dans l’année. Avec les difficultés financières actuelles, une réflexion a été menée et il a été décidé de laisser le choix aux ainés de participer au repas ou d’avoir un colis. Nous avons donc eu 38 repas servis et 108 colis distribués. Je pense que cette année nous ferons la même chose.
  • Des aides d’urgence, et une assistance administrative aux plus démunis, en relation avec les assistantes sociales ou les associations à but social et humanitaire (Secours Populaire, La Barque, ADMR Naintré-Colombiers, etc.). Depuis début 2018, nous faisons la distribution de l’aide alimentaire sur la commune, le 1er mercredi du mois. Nous l’organisons le même jour que Naintré avec la navette via la Banque Alimentaire de Poitiers qui est assurée par l’association Emmaüs. Monsieur le maire participe à la distribution avec l’aide Bernadette Rousseau, notre bénévole, que je remercie; certains bénéficiaires apporte également un coup de main à la distribution.

         Pour conclure, le travail ne manque pas jusqu’en 2020 et l’ensemble de l’équipe municipale reste mobilisé et impliqué au service de la commune et de ses habitants.                                                                         

Maintenant je profite de l’occasion de vous recevoir pour vous annoncer officiellement que je ne me représenterai pas pour un prochain mandat.

 

Je l’annonce assez tôt pour lever toute ambiguïté et donner le temps aux futurs candidats de se préparer.

J’ai beaucoup appris au cours de ces 2 mandats et comme je l’ai dit à mes collègues, nous n’avons pas à rougir de ce nous avons fait. J’ai toujours pensé que le temps donné aux autres était de l’épanouissement donné à soi. S’impliquer dans la vie locale et dans l’action publique, au risque d’y sacrifier un peu de sa vie personnelle, est une chose exigeante mais passionnante. Il est de notre rôle de maire d’encourager les vocations de toute génération, de toute femme et de tout homme représentant la diversité de notre société.

Je renouvelle à toutes et à tous mes vœux de bonne année 2019,

Je vous remercie de votre attention et vous invite à partager la galette et le verre de l’amitié.

 

 

 

Événements à venir

  1. Banquet des vignerons

    janvier 19
  2. théâtre la ribambelle

    mars 2 @ 20:30 - 23:30
  3. théâtre la ribambelle

    mars 3 @ 15:00 - 18:00

Météo